Ces derniers temps vous êtes nombreux à vous demander à quoi servent ces bas que vous voyez sur les jambes de bon nombre d’athlètes. Ces bas ont-ils une réelle utilité ou s’agit-il d’un phénomène de mode? On en voit de toutes les couleurs, sous forme de chaussettes, de collants ou même de manchons.

Quel type de compression me convient le mieux?

En effet, suivant vos caractéristiques, il ne faut pas vous trompez dans le type de compression dont vous avez besoin.

  1) La compression régressive

Ce type de compression est recommandé aux gens qui sont sujet à développer un problème d’insuffisance veineuse, appelé aussi maladie veineuse ou encore varices. Dans ce cas, la compression doit être plus forte au niveau des pieds et des chevilles, puis se relâcher aux mollets. Le but est de compresser les veines afin que la pression exercée sur les parois de ces dernières soit moindre et qu’elles ne se dilatent pas. De ce fait, le retour du sang vers le coeur est facilité et la progression de la maladie veineuse se trouve fortement ralenti.

Le niveau de pression doit tenir compte du niveau d’avancement d’insuffisance veineuse du sujet.

téléchargement (1)

Image prise sur site internet de la compagnie « Booster » pour illustrer le principe de compression régressive.

2) La compression progressive

C’est celle que vous trouvez en majorité chez les athlètes. Beaucoup plus de compagnies fournissent ce type de produits. On les retrouve principalement sous forme de chaussettes ou de manchons. À l’inverse du principe régressif, la compression progressive implique une pression moindre au niveau des pieds et des chevilles, qui devient plus forte en remontant aux mollets. Le but est de compresser les muscles des mollets, qui en se contractant, compriment les veines de la circulation profonde. Cet effet de pompe permet au sang de remonter au coeur. La circulation profonde est responsable de 90% du retour sanguin vers le coeur. La compression progressive est reconnue pour favoriser la circulation sanguine pendant l’effort, mais ne permet pas de lutter contre l’insuffisance veineuse.

Il est fréquent de voir des athlètes porter des bas de compression progressive pendant l’effort, puis des bas de compression régressive après l’effort pour faciliter la récupération (pendant environ 3 heures).

téléchargement (2)

Image prise sur site internet de la compagnie « Booster » pour illustrer le principe de compression progressive.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, les bas de compression pour le sport ne sont pas fait que pour les coureurs ou les cyclistes. Ils en ont évidement besoin, car la hausse de la fréquence cardiaque sur une durée assez longue cause une pression constante sur les parois veineuses durant l’effort. Pour les coureurs, il faut ajouter à cela les impacts répétés au sol, qui semblent avoir un effet néfaste sur les valves à l’intérieur des veines.

Les gens qui pratiquent des sports de force comme l’haltérophilie ou le power lifting peuvent avoir recours aux bas compressifs. Lors des fortes poussés imposées par ces pratiques sportives, le sang est expulsé vers les extrémités, ce qui a pour effet d’augmenter rapidement la pression exercée sur les parois veineuses. Les gens qui souffrent d’insuffisance veineuse ne devraient pas se priver de faire de la musculation, comme l’indique le Dr Tamim Obeid dans cet article, mais porter des bas de compression en attendant un éventuel traitement, semble être un bon moyen de prévention.

Vous remarquerez, d’ailleurs qu’il est très fréquent de voir des gens porter des vêtements compressifs dans les club de cross training comme le CrossFit.

Ici, le CrossFiter Ron Ortiz avec des bas compressifs.

Ici, le CrossFitter Ron Ortiz avec des bas compressifs.

Les manchons

Les manchons sont à mon avis plus adéquat pour une personne ayant besoin d’une compression progressive, car la pression exercée sur le pied dans le cas de la compression régressive est un facteur non négligeable. Ceci étant, il est même possible de trouver sur le marché des ensembles chaussettes courtes + manchon.

téléchargement (5)

Les manchons compressifs.

téléchargement (6)

Les manchons compressifs + chaussettes courtes compressives.

J’espère vous avoir éclairé au sujet des bas compressifs. Pour plus de détails n’hésitez pas à me contacter directement sur le site ou sur notre page Facebook, il me fera un plaisir de vous répondre.

Rémy CANO.